Religieux et laïcs catholiques en première ligne dans le secours porté aux victimes des inondations

Août 31, 2010 No Comments by

Lahore (Agence Fides) – « Les religieux et missionnaires, les sœurs et les laïcs catholiques sont engagés en première ligne dans le secours porté aux réfugiés: ils donnent tout leur cœur, leur esprit, leurs forces, aidant les familles des sinistrés, mettant en pratique les paroles de Jésus: ‘Aimez votre prochain comme je vous ai aimés’ »: c’est ce que dit à l’Agence Fides le P. James Channan, dominicain, président de la Conférence des supérieurs généraux religieux au Pakistan, en évoquant les multiples activités entreprises par les congrégations religieuses catholiques pour les aides humanitaires. « Un grand effort commun est en cours: nous aidons les réfugiés sans aucune discrimination: qu’ils soient chrétiens, musulmans ou hindous. Sur 43 congrégations religieuses, masculines et féminines, présentes dans le pays, plus de 100 religieux sont engagés en première ligne, coordonnant des projets d’aide dans plusieurs provinces du Pakistan », dit à Fides le P. James. « Ils sont aidés par des centaines de religieuses et de laïcs volontaires » note le dominicain.
Parmi les ordres masculins, neufs missionnaires de la Société Saint Colomban pour les Missions étrangères sont engagés surtout dans la région d’Hyderabad, où l’alerte reste maximum, suite aux inondations des jours derniers. Le P. Robert McCulloch explique à l’Agence Fides qu’à l’hôpital Sainte Elisabeth à Hyderabad, où travaillent les missionnaires colombaniens, on prend soin d’au moins 18.000 réfugiés arrivés des zones environnantes. L’assistance médicale touche notamment les plus vulnérables, comme les personnes âgées et les femmes enceintes. Plus au Nord, dans la zone de Quetta, ce sont les missionnaires Oblats de Marie Immaculée (OMI), dirigés par le P. Aloysius Roy, Supérieur de la délégation, qui s’occupent des survivants, surtout dans les villages autour de la ville. « Plus de 1.500 réfugiés sont arrivés et sont actuellement accueillis dans les locaux de la paroisse et de l’école gérée par les religieux, et ils y resteront tant que les inondations ne seront pas terminées » explique à Fides le missionnaire.
« Dans la région de Quetta il y a aussi les Salésien, qui à travers l’œuvre de don Peter Zago, aident plus de 100 familles par jour. Grâce à l’aide de la “Jugend Eine Welt”, une ONG salésienne de Vienne, l’équipe salésienne de don Zago offre de la nourriture et des médicaments à plus de 50.000 familles installées dans les camps de réfugiés à Sibi et dans d’autres zones limitrophes. Une autre communauté salésienne du Pakistan, à Lahore, se prépare aussi à remettre des aides dans les régions du Sindh et au Nord du Panjab. Les religieux dominicains sont actifs, avec 8 frères et une centaine de laïcs dominicains, surtout dans la région de Faisalabad, où le village chrétien de Kushpur a été a été submergé par les inondations. A Faisalabad, dans le quartier chrétien de Warispura, la paroisse dominicaine du P. Pascal Paulus a ouvert les portes à des centaines de réfugiés, tandis que les religieux ont établi un partenariat avec une ONG locale de médecins, la « Uzma Anam Welfare », pour apporter des médicaments et une assistance aux réfugiés de la ville de Noshera. Les jésuites et les frères franciscains capucins, autres ordres religieux enracinés dans le pays, ont lancé des campagnes d’aide, et sont engagés surtout dans les zones de Lahore et de Multan. Parmi les congrégations féminines qui prêtent leurs forces et leur attention aux milliers de victimes, il y a les Sœurs de Jésus et de Marie, les Sœurs dominicaines, les Sœurs du Bon Pasteur, les Sœurs de Saint Jean de Dieu, les Sœurs de la Charité, les Sœurs de la Charité de Jésus et de Marie. (PA)

Vie Consacrée
No Responses to “Religieux et laïcs catholiques en première ligne dans le secours porté aux victimes des inondations”

Laissez votre commentaire