Eau et instruction : les Jésuites “défient le désert”

Oct 29, 2010 No Comments by

Amorcer la croissance et l’autonomie sociale et économique de la province autour de Kaya, une région située entre le désert et la savane: c’est l’objectif d’un vaste projet de développement humain, culturel, sanitaire, socioéconomique et même sportif, appelé « Un défi au désert », lancé par le Magis (« Mouvement et action des jésuites italiens pour le développement »). Le projet marque un tournant, le 30 octobre prochain, avec l’inauguration des leçons au nouvel Institut agricole de Kaya. A l’intérieur de l’école il y a aussi une salle informatique confiée pour les trois prochaines années au bureau pour les écoles catholiques du diocèse de Kaya. Outre l’instruction, les Jésuites, grâce à un équipe formé de religieux et de volontaires laïcs, s’occupent de développer des initiatives pour l’approvisionnement en eau, une coopérative de travail, et d’autres activités de type sanitaire.
Le Père Umberto Libralato, vice-président de la Fondation Magis, a expliqué qu’il y a quelques mois, a été achevé le projet d’un grand lac artificiel à Lebda, rempli grâce aux pluies, et qui peut contenir jusqu’à 4 millions de mètres cubes d’eau. Le lac permettral’irrigation des terres, et donnera un travail agricole, grâce à la culture de légumes et de maïs, à des milliers de personnes, qui déjà s’organisent en de nombreuses petites coopératives. « Nous contribuons à créer un impact générationnel historique », explique lePère Umberto. Les travaux ont été projetés et réalisés en collaboration avec les autorités locales.
On pense aussi à la construction d’un centre récréatif et sportif, au bénéfice des jeunes. Le Magis est une œuvre des Jésuites italiens qui travaille pour les missions dans le monde entier. (PA)

Actualités
No Responses to “Eau et instruction : les Jésuites “défient le désert””

Laissez votre commentaire