Les missionnaires de Punta Arenas

Jan 31, 2011 No Comments by

Les missionnaires de Punta Arenas collaborent au projet Caritas dans les zones sinistrées suite au séisme. Sœur Silvia Barañados, conseillère et coordinatrice de la pastorale des écoles et sept autres religieuses ainsi qu’un certain nombre de jeunes de Punta Arenas ont profité de la période des vacances d’hiver pour témoigner de leur proximité à Curanilahue et Coliumo, sites touchés par le séisme du 27 février 2010.

Ainsi que l’indique une note  par la Conférence épiscopale chilienne, l’initiative est née non seulement du besoin de livrer des aidesdans les zones touchées par le séisme mais également du désir de maintenir le contact avec la Pastorale sociale de la Caritas de l’Archidiocèse de Concepcion.

En tant que participantes au Projet communautaire de Rééducation physique, sociale et économique mis en œuvre par la Pastorale sociale de la Caritas de Concepción, les religieuses missionnaires de l’école Marie auxiliatrice de Punta Arenas et un certain nombre de membres de jeunes du groupe JUSAM (Jeunesse salésienne missionnaire en espagnol) vivent jusqu’au 29 janvier l’expérience appelée « oratoire festif » dans l’école Gabriela Mistral.

Sœur Silvia a expliqué qu’au sein de l’oratoire festif, « il y a des temps destinés aux jeux, d’autres à l’animation et un moment fort d’annonce permettant de partager : il s’agit d’une bonne nouvelle que nous apportons, l’annonce du fait que Jésus nous aime. Ainsi la catéchèse, ciblée et basée sur la réalité dans laquelle nous nous trouvons, où tous ne sont pas forcément croyants et peut-être tous ne sont pas catholiques, offre la possibilité de travailler sur les valeurs communes. Enfin, nous donnons la possibilité de recevoir une aide alimentaire : c’est pourquoi nous avons eu le soutien de la Caritas ».

Au cours des moments de prière communautaire, les religieuses missionnaires ont partagé les impressions dérivant de la rencontre avec ces lieux parce qu’elles proviennent d’une réalité différente. En particulier, elles ont été très frappées par l’expérience des camps où sont rassemblés les évacués qui non seulement les ont émues mais ont également stimulé un engagement à être moins exigeants, plus simples et plus solidaires.

Actualités, Vie Consacrée
No Responses to “Les missionnaires de Punta Arenas”

Laissez votre commentaire