iGospel 01 avril 2011

Mar 31, 2011 No Comments by

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 12,28-34.
Un scribe, s’avança vers Jésus et lui demanda :  » Quel est le premier de tous les commandements? »
Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur.
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.
Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »
Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as raison de dire que Dieu est l’Unique et qu’il n’y en a pas d’autre que lui.
L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. »
Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et tout ton esprit et de toute ta force. » C’est le premier commandement. Saint Jean, le disciple que Jésus aimait et qui, pour cela, était bien placé pour nous parler de cet amour de Dieu, a approfondi pourquoi l’amour de Dieu était le premier commandement  et pourquoi le second est semblable au premier. Il nous dit dans sa première Lettre : « Nous, nous aimons, parce que Lui, le premier, nous a aimés » (1Jn 4,19). Aimer Dieu c’est nous livrer de tout notre être à son amour, laisser son amour envahir toute notre capacité de comprendre, d’aimer et d’agir, jusqu’à devenir témoins actifs de son amour pour les hommes. Mais si, dans une démanche inverse,  nous nous engageons sur la route d’un amour authentique à l’égard des hommes, nous entrons dans l’amour de Dieu, comme l’a très bien dit le même saint Jean : « Dieu, nul ne l’ jamais contemplé. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour, en nous, est accompli » (4,12). C’est comprendre cela, peut-être, qui manquait à ce docteur de la loi qui avait bien répondu et que Jésus avait reconnu être proche du Royaume des Cieux.

 

iGospel
No Responses to “iGospel 01 avril 2011”

Laissez votre commentaire