« La voix du futur »

Mar 30, 2012 No Comments by

Nous, membres de la XVe assemblée générale de l’UCESM (Union des Conférences Européennes de Supérieurs et Supérieures Majeurs), issus de 27 pays, nous sommes rassemblés à Lourdes (France) du 19 au 25 mars 2012. Au cours de notre Assemblée, nous avons réfléchi au thème « Religieux et Religieuses en Europe : la Vie comme Vocation ». Nous soutenons et approuvons ce message écrit par des jeunes religieux et religieuses invités à prendre part à notre rencontre. Ces jours, nous avons été touchés par la vivante présence de Marie dans ce sanctuaire de Lourdes et par l’exemple de la vie de Bernadette ; et nous avons reçu la vocation du prophète Jérémie comme une inspiration pour notre vie consacrée dans l’Europe d’aujourd’hui.

« La parole du Seigneur me fut adressée » (Jérémie 1,4). Notre vie est profondément enracinée dans la Parole, Dieu étant toujours le fondement de notre appel en tant que religieuses et religieux. Comme disciples de Jésus Christ, nous faisons l’expérience de cette Parole vivante par une relation personnelle avec lui. Nous sommes convaincus que nous sommes appelés à faire que l’amour demeure.

« Je te connaissais… je t’ai consacré… je fais de toi un prophète » (Jr 1,5). Nous avons entendu cet appel dans le passé, nous l’entendons à nouveau aujourd’hui. Chaque vie humaine est une vocation : comme religieuses et religieux, nous percevons en ceci un appel à vivre en communion fraternelle et en solidarité avec les autres.

« Ne dis pas : ’Je ne suis qu’un enfant ! ’Tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai » (Jr 1,7). Devant la complexité du réel, nous nous sentons parfois découragés et incapables de parler…Nous en venons parfois même à douter du sens de la vie religieuse pour les jeunes de l’Europe actuelle. Cependant, dans notre fragilité et dans notre pauvreté, Dieu nous parle comme il a parlé à Jérémie : « Tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai… » Dans un monde qui souffre, nos congrégations et nos instituts sont appelés à être des lieux de solidarité et de confiance, où plusieurs générations de frères et de sœurs se sentent co-responsables du présent et de l’avenir.

« Ne les crains pas, car je suis avec toi » (Jr 1,8). Nous savons tous qu’il y a une crise de la foi et de la vocation, mais nous ne perdons pas courage. Le Seigneur ressuscité est avec nous ! Être conscient de son amour miséricordieux nous emplit de joie et de courage. Nous avons beaucoup de dons à partager avec les peuples d’Europe. Nous croyons que le temps présent est notre « kairos », un moment favorable à l’espérance, où nous confions nos vies à Jésus.

« Je te donne aujourd’hui autorité sur les peuples… pour bâtir et planter » (Jr 1,10). Nous provenons de beaucoup de pays, et nous avons été appelés à être des témoins de la présence du Seigneur. Nous plantons et bâtissons, nous participons à la venue d’un monde nouveau. Nous partageons la mission du Christ qui a promis de faire toutes choses nouvelles (cf Ap 21,5).

« La parole du Seigneur me fut adressée en ces termes : ‘Que vois-tu ?’ » (Jr 1,11.13). Nous voyons la réalité d’un monde qui a besoin de l’amour de Dieu : des personnes dont la dignité est à restaurer ; des personnes dont les pieds sont à laver ; des personnes dont la soif est à soulager. Nous voyons que l’Esprit est à l’œuvre dans nos cœurs, par l’espérance et la joie qu’il nous donne aujourd’hui. Nous voyons de nouveaux horizons qui nous inspirent à poursuivre notre pèlerinage dans la foi, vers une nouvelle évangélisation, avec Dieu à nos côtés et ensemble avec tous les hommes et les femmes de bonne volonté.

www.viereligieuse.fr

Actualités
No Responses to “« La voix du futur »”

Laissez votre commentaire